10/12/17 - réunion "Autosuffisance alimentaire" (MOTRIS participe à ce projet)

Compte-rendu de la réunion préparatoire de l'événement inaugural de mars 2018 concernant le projet "Autosuffisance alimentaire" à Metz et environs.

1. Personnes présentes

 Adrien Walck : Incroyables Comestibles (IC), MOTRIS 
Agnès Lepage : Colibris
Geneviève : intéressée par le projet à titre personnel
Grégory Metzger : IC
Isabelle Gallet : IC, MOTRIS
Jean-Michel Herbillon (via Skype) : co-iniateur des Incroyables Comestibles en France, coordinateur national du projet Villes et Villages Comestibles de France
Jennifer Lutt : MOTRIS, IC
Jill Gaumet :IC, Maison des Alternatives Écologiques et Citoyennes 
Lucien Champion : intéressé par le projet à titre personnel
Marina Herivaux: IC, MOTRIS 
Martine Anselme : intéressée par le projet à titre personnel
Nico Kettel : MOTRIS
Olivier Rudez : IC, MOTRIS
Romain Leschiutta : les Amis de la Terre, MOTRIS
Thierry Martinez : TCRM-Blida
Yann Porte : IC, Colibris, MOTRIS, travaille sur les éducations alternatives 
-> Désolé pour les éventuels oublis

 Rappel : l’association MOTRIS est à l’initiative de cette réunion mais elle est seulement participante à ce projet parmi d’autres structures, individus, etc. 

Ce projet est collaboratif. Ce peut prendre plus de temps mais plus intéressant, enrichissant.

-> ‘’Flatpack democraty’’ : livre au sujet de l’organisation de réunions 

-> Ville de Saillans (FR) : https://reporterre.net/A-Saillans-les-habitants-reinventent-la-democratie

 Rappel sur quoi repose le principe d’intelligence collective : 
- Choix
- Confiance
- Convivialité
- coopération

 2. Intervention de Jean-Michel HERBILLON:

 Idée : que le projet devienne un projet de territoire.

Pour créer une dynamique collective : être stratégique, poser des jalons
.
Déjà pas mal de choses faites sur Metz.

Autosuffisance alimentaire = plusieurs volets : relocaliser l’alimentation sur le territoire mais aussi repenser le système alimentaire global, repenser notre façon de consommer, lien avec la santé etc. 
L'autosuffisance s'inscrit dans le cadre du projet de transition alimentaire.

Au sujet de la Convention Nationale des Incroyables Comestibles : 

 Metz est une ville idéale pour l’accueillir, cela permettra aussi de créer une dynamique par rapport au projet d’autosuffisance alimentaire.
Les élus semblaient intéressés par la thématique.

Au mois de mars : possible de poser le 1er jalon [événement inaugural "autosuffisance alimentaire" confirmé mais convention nationale IC à confirmer (peut-être plus tard au cours de l'année 2018)].
Il est important d’avoir un temps d’inauguration, d’officialisation. 

 Possible calendrier du projet "autosuffisance alimentaire" : 

 - En mars : événement inaugural, officialisation de notre entrée dans la démarche.

 - puis 1ère phase (6 mois, mars 2018 à novembre 2018) : réflexion et organisation entre les acteurs motivés, mise en place du partenariat de développement.

- événement en juin ? Novembre ? Temps d’officialisation avec la ville notamment ? Grande communication envers les habitants, réseaux, acteurs ?

 - 2ème phase (6 mois, décembre 2018 à mai 2019) : actions concrètes : 

-> Étude du système alimentaire actuel, état des lieux et prospective.

-> Construire une stratégie concertée : mobiliser les habitants, les questionner leur donner envie de se pencher sur la thématique (communication) : conseil de quartiers, etc.

Mobiliser toutes les forces vives et les acteurs du territoire : habitants, cantines, maraîchers, école, EPAD, collectivités, restaurateur, distribution, filière de l'agriculture et de l'alimentation locale, etc.

-> Mise en place du plan d’action (avec charte et cahier des charges).

 - Mai 2019 : Mise en place officielle du projet alimentaire !!

Engagement des différents acteurs à concrétiser le plan d'action.

 Ce qui est possible de faire à différents moments : 

 - Journée médiatisée où les habitants pourront participer au jardinage d’un des jardins Incroyables Comestibles le plus proche de chez eux.

- Lancer des actions IC au sein des écoles (ce qui permet de toucher également les parents).

- Rencontrer les acteurs de la distribution et de la production alimentaire locale.

- Temps fort collectif où les idées sont regroupées puis prioriser et organiser le plan d’action.

 Ce projet doit s’inscrire dans une démarche de transition citoyenne.
Créer un partenariat avec les élus et tous les acteurs de la transition.
Les élus = facilitateurs, on doit rendre le projet attractif pour que les élus s’investissent.
Utiliser des témoignages personnels.

 Jean-Michel soumet l‘idée d’un PowerPoint qui présente les étapes du projet, les actions concrètes à mener afin de présenter le projet aux acteurs potentiels.

À noter que les "Incroyables Comestibles France" et "Villes et Villages Comestibles de France" nous aideront dans ces démarches.

 Jean-Michel travaille sur : 

- Le label Villes et Villages comestibles de France et recherche des territoires qui veulent s’engager dans cette démarche. Peut devenir un support pour notre démarche, un facilitateur.

Un cahier des charges a été mis au point mais propre à chaque ville de définir son périmètre d’action, etc.

- Mon parcours d’Incroyable Citoyen : mettre à la disposition des professionnels de l’éducation des moyens, des ressources pour faire prendre conscience aux enfants de l’impact de leur alimentation et impulser une transition de leur part (pédagogie de projet).

3. Quelques idées concernant l’événement inaugural de mars 2018

   -  Festival d’une semaine (du mardi au dimanche) qui commencerait par des projections de films, ouvert au public et qui finirait par des temps d’échanges, des réunions & conférences avec des ‘’experts’’ mobilisés. (Qui pourrait-on inviter, associer ? Vandana Shiva ?).

-  Samedi : temps de jardinage.

-  Lieux : mairie, université.

-  Élargir ce temps en parlant du thème de la transition alimentaire.

 Problème de temps : Faire un événement conséquent au mois de mars est peut-être un peu tôt : plutôt sur le temps d'un week-end en mars ?

Evènement de mars : une réunion de travail entre les acteurs mais ouvert au public ?
Faire la convention nationale IC à un autre moment dans l'année ? 

 Agnès nous mettra en lien avec l’association i3D (association d’étudiants) qui anime le 2 et 3 juin (date à confirmer) des journées dans le cadre de la semaine de l’environnement

Notre projet a toute sa place au sein de cette semaine, on pourra faire également des événements à ce moment-là. 

 Distribution de tâches :  

 Jill : contacter la ville de Todmorden.
Yann, Jill, Simon : salle, lieu pour l’événement de mars.
Gregory M contacte l'Espace Clovis pour se rencontrer une fois par mois.
Pendant cette réunion hebdomadaire on peut faire un point avec Jean Michel Herbillon.

 Objectifs retenus pour l'événement de mars : 

 - Officialisation de l'entrée de Metz dans la démarche Villes et Villages Comestibles de France.
- Créer un mouvement pérenne.
- Sensibiliser (semer) et valoriser, rendre visible qu’il existe d’autres possibles.
- Réunir les acteurs.
- Définir les axes pour les 6 mois de travail à venir.
- Avoir une structure souple et solide.
- Les objectifs de cet événement s’inscrivent dans le projet plus global.
- Evénement festif, convivial.
- Evénement pertinent.
- Convention IC (Incroyables Comestibles) à réaliser ??? À un autre moment ?

"Lorsqu'un seul homme rêve, ce n'est qu'un rêve. Mais si beaucoup d'hommes rêvent ensemble, c'est le début d'une nouvelle réalité." Friedensreich Hundertwasser.

No Comments

Back to top